33 (0)2 98 67 00 47

Le chef

"Rester simple avec la nature"

Patrick Jeffroy a manifesté son goût pour le divers, voire l’extraordinaire, de façon précoce, introduisant les algues très tôt dans ces recettes, alors qu’il exerçait dans les cuisines de l’Hôtel de l’Europe à Morlaix, au début des années 80. Il s’échappe ensuite à Nice dans celles du Negresco pour une semaine de master class personnalisée. Aux côté de Jacques Maximin, le chef flamboyant et génial, Patrick Jeffroy passe à la vitesse supérieure ; son talent finit par être reconnu, que le Michelin salue par une étoile en 1984.

Puis il repart pour Paris cette fois, à l’Archestrale, dans la brigade d’Alain Senderens, avant de s’établir en 1988 à Plounérin en Côtes d’Armor. Le succès est immédiat, suivi par une bonne étoile (à nouveau celle du Michelin).

A la fin des années 90, Patrick Jeffroy rachète l’Hôtel de la Falaise à Carantec, vaste maison des années 30, superbement située au-dessus de la plage du Kelenn. Refait à neuf, L’Hôtel de Carantec ouvre ses portes au printemps 2000. Les menus proposés (Optimist, Caravelle, Cormoran ou Corsaire) emmènent leurs passagers vers des sensations nouvelles et délicieuses. Les deux étoiles arrivent en 2002.

 

Patrick Jeffroy a créé un courant dans un enthousiasme communicatif. Le journaliste gastronomique Gilles Pudlowski affine le trait :

« Un fou de produit(s) ? Un défenseur obstiné de sa région ? Un amoureux des chefs, des hommes et des artisans ? Il y a tout cela chez Jeffroy, qui joue en Bretagne le rôle qu’occupait jadis le génie des alpages, chapeau vissé sur le crâne, Marc Veyrat. Il y a du fou chantant chez Jeffroy, de l’inspirateur inspiré, donnant des élèves à nombre de ses jeunes élèves, comme le petit Loïc le Bail du Brittany à Roscoff. »

 

Paru dans Le Figaro (2016) 

« Patrick Jeffroy est un voyageur singulier, qui s'évade aussi bien au Cambodge que dans un ouvrage de Lévi-Strauss pour, toujours, revenir au port et chanter le terroir finistérien qui l'a vu grandir: la morsure iodée du pétoncle noir, la fraîcheur d'une palourde à peine sortie de l'eau, la surprise d'une poêlée d'ormeaux ou de couteaux en beurre d'herbes, les gestes d'une grand-mère vénérée salant le beurre manié à l'aide d'une cuiller en buis pieusement conservée. »

L'hôtel de Carantec
Restaurant Patrick Jeffroy


20 rue du Kelenn
29660 CARANTEC

33 (0) 2 98 67 00 47


Nous contacter Contact us